Croire en la Trinité, n’est-ce pas croire en une contradiction logique ?

Le mot « Trinité » ou « Tri-unité » n’apparaît nulle part dans la Bible. « Trinité » est simplement le terme employé par les théologiens pour décrire le Dieu qui se révèle dans la Bible. Dans le livre Et l’homme créa les dieux (1) sur l’origine du phénomène religieux, l’auteur explique que les chrétiens croient en « (…) trois personnes [qui sont] en réalité une seule personne en étant trois personnes (…). » Ce qui serait en fait, mis dans ces termes, une contradiction logique : Dieu ne peut pas être à la fois une personne et trois personnes à la fois. Cependant, la formulation ci-dessus témoigne d’un manque d’information sur la formulation exacte de la doctrine de la Trinité élaborée par l’Eglise au cours des siècles.

La doctrine de la Trinité se résume par l’affirmation (a) de l’unicité de la Divinité (il n’y a qu’un seul Dieu) ; (b) de l’existence de trois personnes au sein de l’unique Divinité ; (c) de l’égalité de ces trois personnes au sein de la Divinité. Cette affirmation n’est pas contradictoire.
En effet, pour qu’il y ait contradiction, nous devons affirmer que « X est non-X ». Dans notre cas, ceci se traduirait par l’affirmation suivante : « Dieu est unique en une personne et en trois personnes ». Affirmer que Dieu est un ou trois (c’est-à-dire non un) en même temps et dans le même sens est contradictoire en soi. Cependant, notre formulation de la doctrine dit que Dieu est unique en un sens et trois dans un autre sens : « Dieu est unique dans son essence et trois personnes égales et distinctes. » De plus, bien que chacune de ces trois personnes participent entièrement à la nature divine, la doctrine ne devient pas un tri-théisme puisqu’il y a encore un Dieu unique et non trois dieux indépendants.

Chaque personne reconnaîtra qu’il y a là un mystère qui en révèle un moins grand : Dieu n’est pas à « portée de main ». Nous ne connaissons de Dieu que ce qu’Il a bien voulu nous révéler de Lui. Le génial Créateur de l’univers quand Il se révèle est comme un père qui babille avec son enfant. Du fait de notre statut de créature, nous n’avons pas la capacité de comprendre entièrement qui est Dieu. Dans un sens, Dieu est incompréhensible. Mais, ce qui est génial, c’est qu’il nous offre la possibilité de le connaître tel qu’il est vraiment par son Fils Jésus-Christ : Dieu venu habiter parmi les hommes (Jean 1:18).

(1) Et l’homme créa les dieux : Comment expliquer la religion, Paris, Éditions Robert Laffont, 2001, p. 293

About these ads

11 commentaires

  1. Anonymous · ·

    Et si expliquer Dieu en trois personnes était une équation impossible puisque Dieu est incompréhensive à notre entendement. Expliquer Dieu revient à en faire une idole, une image qui par la définition même trahi le Dieu qu’elle veut expliquer

  2. Vous citez un livre qui me semble excellent, et votre article m’incite à en parler.Effectivement parler de 1+1+1=1 est une absurdité qui saute aux yeux de tout le monde, même du croyant le plus borné. En faisant la distinction entre "essence" et "personne" il ne s’agit rien de moins que d’une tentative de voulant à tout pris imposer une différence entre monothéisme et polythéisme, ce qui n’est finalement pas aussi simple. A ce sujet, l’hindouisme est une religion intéressante, puisque bien que souvent considérée comme polythéiste, en réalité elle s’apparente au monothéisme chrétien. "L’Hindouisme est une religion monothéiste inclusive, dont les différentes divinités ne sont que les formes différentes d’un Dieu simple" (Wikipedia).En fait dans le livre Et l’homme créa les Dieux l’auteur, par des prédicats simples, montre que chaque mythologie présente des mystères qui sont sensés défier les lois de la nature. De "la femme vierge qui a donné naissance à un enfant" à "la socière qui dispose d’un organe supplémentaire qui lui permet de voler", l’auteur montre dans un premier temps la variété des mythes qui composent le paysage religieux avant de se centrer sur les aspects pshychologiques de la croyance, qui sont eux, universels.

  3. Anonymous · ·

    J’ai entendu il y a très longtemps quelqu’un dire à des enfants que Dieu c’était comme le nom d’une famille : le Père, le Fils et l’Esprit-Saint en sont les membres. Leur communion si intense fait qu’ils sont unis dans la volonté, dans l’amour, dans l’agir, tout en étant distinct. Est-ce une manière de simplifier le problème pour le faire comprendre à des enfants, est-ce une hérésie ou est-ce une explication valable ?

  4. L’homme ne pouvant connaître Dieu par lui-même, Dieu s’est révélé à l’homme….. Cette Révélation affirme qu’il n’y a qu’un seul Dieu, qui l’est ( Dieu ) de par sa nature. Pourtant ce Dieu unique, dans Sa Révélation, se dévoile en trois personnes égales et distinctes…. Ce n’est pas trois "modes" de révélation de la même personne qui s’explique dans le "concept" ( entièrement et totalement biblique ) de la Trinité, ce qui est expliqué c’est que les trois personnes, partageant la même nature/essence ( divine ) sont entièrement, et aussi Dieu, les unes que les autres. Ainsi "l’équation" ne doit pas être 1+1+1…. mais elle doit être 1x1x1=1 …. Une fois la même nature ( quoiqu’une différente personne, le Père ) x une fois la même nature ( quoiqu’une différente personne, le Fils ( Logos ) x une fois la même nature ( quoiqu’une différente personne, l’Esprit ) = Un seul et unique Dieu révélé en trois Personnes distinctes, quoiqu’égales. Au NOM ( un seul nom ) du Père, Fils et Saint-Esprit.

  5. Il est certain que si nous pouvions saisir "Dieu" avec notre intelligence, c’est qu’il serait bien petit…SincèrementJean

  6. …"saisir" Dieu….. là n’est pas la question, mais ce que Dieu a jugé bon de nous révéler sur Lui-même, Il l’a consigné, par écrit, dans Sa Parole, Sa Révélation, qui est la Bible. Ce que nous ne saisissons pas par notre intelligence naturelle, nous l’acceptons par l’Esprit de Dieu… selon qu’Il est écrit que l’homme naturel ne reçoit pas les choses de Dieu, elles sont une folie pour lui…. l’homme spirituel ( animé de l’Esprit de Dieu ) juge de toute ces choses car il a reçu, par cet Esprit, le pensée du Seigneur. Le croyant accepte donc Dieu, tel qu’Il s’est révélé, sans nécessairement en connaître toutes les "composantes" comme un scientifique qui aurait "disséqué" Dieu et en aurait fait un "blue-print". Quand l’Écriture affirme qu’au commencement était le Logos, que le Logos était vis-à-vis Dieu et que le Logos était Dieu …. comme que le Christ préexistait de tout temps en "forme de Dieu", étant en toute chose égal à Dieu…. etc il n’y a pas de raison à rejeter ces affirmations bibliques … on tente de les "comprendre" à la lumière de la Révélation biblique….. Les limites de la compréhension humaine ne doivent pas être les "frontières finales" en ce qui concerne Dieu…. les croyants auront toute une éternité pour connaître Dieu … En Son Amour Guy

  7. Bonjour, J’aurais une question liée à la trinité. Il y a quelque chose qui me turlupine : après sa mort, Jésus monte au ciel mais alors si il est Dieu, il n’y a plus qu’une seule "personne" la haut, no? Si après sa mort, jésus reste jésus, est ce que cela ne prouverait pas qu’il est une personne différente de Dieu et donc ne peut être Dieu?Je sais pas si j’arrive à me faire comprendre…merci de m’avoir lu Tyne

  8. Questions intéressantes!
    En fait, je ne crois pas que la Bible offre de réponses évidentes à ces questions. Mais la Bible nous dit quand même que Jésus a existé depuis tout éternité, que toutes choses ont été créées par lui et pour lui et qu’en lui réside réellement la plénitude de la divinité (Colossiens 1.14, 2.9). Par ailleurs, Jésus utilise "Je suis" pour parler de lui, utilisant volontairement cette expression pour témoigner de sa divinité (Jean 8.58). J’espère que ça aide.

    Je pense qu’on comprend mieux avec quels idées les disciples luttaient en voyant Jésus à l’oeuvre au 1e siècle.

  9. esclave · ·

    Commentaire édité par modérateur. Ne respecte pas la charte.

  10. Bonsoir.
    Je participe actuellement à un colloque sur les croyances religieuses, et j’ai précisément évoqué du cas de la Trinité comme d’un cas contradictoire … contrairement à l’explication de ce billet.
    De deux choses l’une:
    - soit la Trinité dit simplement que Dieu nous apparaît sous trois noms différents, auquel cas il n’y a là rien de plus étonnant que de présenter Napoléon sous les deux autres désignations de "Empereur des Français" et "Bonaparte" (on a 3 sens et une 1 seule référence, pour plagier Frege);
    - soit la Trinité reconnaît l’existence de trois personnes (ou individus, c’est tout comme) distinctes, et la Trinité exprime un mystère qui défie notamment les lois de l’espace-temps (ubiquité)
    Alors? Alors l’interprétation contradictoire que j’ai suivie peut déboucher sur la thèse selon laquelle le concept de Dieu n’a pas de sens intelligible pour nous.

  11. Commentaire édité par modérateur. Ne respecte pas la charte.

Creative Commons

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: